100 jours au Népal
100 jours pour traverser le Népal à pied d'Est en Ouest... 100 jours de liberté totale et de rencontres incroyables... 100 jours de rêves devenant réalité !

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Livre d'or

Rubriques

Annecdotes et potins...
Dans le sac
En radio !
Itineraire
News du voyage !!!
Preparatifs
Quelques chiffres...
Sur place

Mes albums


Sites favoris



Le final - Dolpo & Rara

 

C'est sur une note plutôt “liquide” que commenca notre 5e et derniere partie de voyage. En effet, mon compagnon de foulees tomba legerement malade du ventre en quittant la ville de Beni.
Au matin du 7 decembre, nous repartons pour ce qui sera notre dernière ligne droite vers le” Rara national Park”, notre objectif final.
Durant les 3 premiers jours, nous remontons une vallée encaissee bordée d'impressionnantes terrasses de cultures. En toile de fond, le massif du Dhaulageri enneige.
Éloigne de tout circuit touristique, nous retrouvons avec plaisir un Népal authentique. Ici, la vie des autochtones est d'un autre âge. La culture de la terre, la vie de famille, l'entretien du feu de cuisine, le service du the rythme les journées, les mois,…
Selon l'envie du moment, les possibilités géographiques, les distances parcourues, nous alternerons entre logement chez l'habitant ou sous la toile de tente. Le mois de Décembre grignotant petit à petit les températures positives restantes, les nuits deviennent éprouvantes. Par chance, certaines de nos soirées sont rechauffées par un feu de bois. Demander le gite chez l'habitant s'avère facile. Quelques gestes et brides de mots en Népalis et le tour est joue! Les appentis, un grenier, une pièce commune, cela represente bien souvent notre chambre d'un soir... Le contact y est chaleureux malgré l'absence de mots et le the est bon. Notre petit plaisir est de se joindre à nos hôtes au coin du feu de cuisine et d'observer la préparation du repas ou lire quelques lignes de nos bouquins.

 

Les jours suivants seront marques par l'entrée dans le “Dhorpatan National Park” mais surtout par 4 journees pas piquees des verres au niveau denivele: +1850 m & -400 m ou encore +1400 m & -2200 m. Et nous qui nous imaginions avoir fait la plus dure partie après les Annapurnas ! Aux journées éreintantes s'ajoute l'inévitable baisse de moral. L'absence de confort, l'approche des fêtes de Noel loin du pays et surtout un objectif pas si loin mais pas si proche non plus sont les motifs du coup de mou. On se raisonne, une bonne tasse de the, un morceau de musique et Hop c'est reparti avec le sourire ( ou presque!).
De ces quelques jours du "Dhorpatan National Park", nous retiendrons l'immense forêt de sapins, les montagnes désertiques, les villages Tibétain abandonnes pour l'hiver, le dernier col à 4535( Jang –la pass) et surtout les mémorables montées et descentes. Nous venons à bout de la traversee du parc le 15 decembre et prenons une après-midi de congé dans la ville de Dunai. Quelques nuits glaciales et journées d'effort, 2-3 cols franchis, 5 Dal-Bhat de mange et nous atteignons la ville de Jumla.

 

À cet instant précis, nous sommes à 2 jours de notre objectif final: le” Rara National Park”. Reserve naturelle accueillant en son centre un important lac. Pour l'heure nous restons 1 jour à Jumla. L'idée est de se reposer mais nos courses de Noël prennent plus de temps que prévu. Ici pas de Super marché et tout n'est au même endroit! C'est charge de 2-3 Kilos de victuailles en plus que nous reprenons la route. L'Himalaya ayant décidé de ne pas nous épargner pour la fin, nous marchons 2 longues journées et nos mollets chaufferont avec le DENI VELE. Sur le sentier, nous ferons égorger un poulet, pièce maitresse de notre repas de réveillonLa dernière matinée fut la plus longue du voyage. Le lac n'apparaissait pas, le temps semblait long, les montagnes trop hautes… et puis, entre les Pins nous l'aperçumes. 24 décembre, 11h40 nous atteignons le Rara Lake. L'objectif est atteint apres 66 jours de marche!
Quelques photos, apéro et lecture au soleil, bain, préparation de notre repas de Noël composeront notre après-midi balnéaire.
Une fois le poulet cuit a la broche aux bons soins d'Oli et la ratatouille mijotee, nous degusterons le festin sous la tente. En effet, ce soir les températures descendent en flèche: -5 C à 16h. C'est sur un air de “ Merry Christmas “ que nous nous félicitons de l'arrivee au Rara et de passer un Noël pas comme les autres!

Le retour vers Jumla est expedie en 2 jours. Une envie d'arreter de marcher au plus vite nous donne des ailes. Le 26 nous atteignons Jumla, le 27 nous décollons pour Surke et le 28, après 16 heures de bus nous entrons dans Pokhara. C'est en Short et en Tongs que nous passerons l'an 2012!


Un rêve pour Olivier de réalise, un honneur pour moi de l'accompagner, 66 jours de marches, environ 1300 km de parcouru, 3 tubes de colles fortes pour les semelles, 20 kilos de riz avale, 6 cols a plus de 5000 M, … voici une belle aventure qui se termine .

Et maintenant, on va ou?


Merci pour votre lecture, vos commentaires, votre soutien en tout genre.


Laurent.

 

 

 

 


Publié à 07:04, le 4/01/2012, dans News du voyage !!!,
Mots clefs :