100 jours au Népal
100 jours pour traverser le Népal à pied d'Est en Ouest... 100 jours de liberté totale et de rencontres incroyables... 100 jours de rêves devenant réalité !

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Livre d'or

Rubriques

Annecdotes et potins...
Dans le sac
En radio !
Itineraire
News du voyage !!!
Preparatifs
Quelques chiffres...
Sur place

Mes albums


Sites favoris



Sur place

 

  • Logement

Bien que nous prendrons avec nous une tente, nous espérons pouvoir dormir un maximum chez l'habitant. En effet, il semblerait que les Népalais aient un sens de l'hospitalité hors du commun. Cela nous permettra de faire de formidables rencontres et de nous immerger totalement dans leur mode de vie. Bien entendu, il est hors de question pour nous de profiter purement et simplement de cette hospitalité. Une petite rétribution sera donnée à l'hôte en échange du gîte et du couvert.

 

La tente ne sera utilisée que lorsque nous serons au milieu de nulle part, loin de toutes habitations. Cependant, bien que celle-ci soit fort petite (2,5 m²), il y a de fortes chances que nous y soyons plus à l'aise que chez l'habitant, notamment d'un point de vue propreté et hygiène... Malgré cela, la tente ne restera qu'une alternative.

 

A priori, nous n'envisageons pas d'aller dormir dans les guest-houses, excepté en cas de fatigue extrême ou en cas de très mauvaise météo.

 

  • Nourriture

Comme expliqué ci-dessus, on s'arrangera pour manger un maximum chez l'habitant. Cela nous évitera de porter des kilos et des kilos de nourriture dans nos sacs et nous fera découvrir la nourriture locale (bien qu'apparemment nous n'ayons rien à leur envier...). La plupart du temps, nous aurons donc 2 repas par jour : le petit déjeuner qui se résume à une tasse de thé au beurre de yak et le repas du soir, souvent à base de riz et lentilles...

 

Par précaution et étant donné qu'il risque d'y avoir de nombreuses périodes d'autonomie totale, nous nous arrangerons pour toujours avoir dans le fond de nos sacs un gros paquet de riz (~ 1-2 kg), quelques biscuits, du thé et des soupes lyophilisées. Autrement dit, la viande et les fruits ne feront plus vraiment partie de notre quotidien là-bas...

 

Nous prendrons également avec nous des compléments alimentaires pour compenser le manque de vitamines.

 

  • Animations

Nous prenons avec nous nos harmonicas, deux kazoo et des balles de jonglerie. Cela nous permettra de créer un peu d'animations pour les enfants rencontrés dans les villages plutôt que de leur donner des bonbons et de l'argent... De plus, cela facilitera très certainement les contacts avec la population locale.

 

Reste plus qu'à espérer que les Népalais ne soient pas des joueurs d'harmonica dignes de Bob Dylan ou des jongleurs nés...

 

  • Le Népali

"Namaste ... kasto cha ? "

 

Le français et l'anglais ne nous étant pas d'un grand intérêt au Népal (excepté avec les autres touristes...), quelques petites connaissances de Népali pourraient nous être fort utiles. Raison pour laquelle depuis quelques semaines, nous potassons les manuels d'apprentissage et les dictionnaires. Bon, nous ne sommes pas les plus doué pour les langues et le Népali n'est pas la langue la plus facile à aborder mais on fera ce qu'on peut pour essayer de nous faire comprendre...

 

Pour éviter de devoir se trimbaler le dictionnaire de 300 pages qui pèse 3kg dans le sac, on s'est fait un petit copion qui tient en une page A4 recto-verso. Il reprend les phrases les plus courrantes, les généralités et les traductions de mots qui pourraient nous être utiles. En voici une copie...

 

Copion Français - Népali

 

Pour ce qui est de l'écriture (alphabet Devanagari), ce sera pour notre prochain voyage. Une chose à la fois...

 

  • Coutumes et habitudes du Népalais...

Voici quelques petites règles que nous allons devoir nous efforcer de respecter afin d'éviter de nous faire jeter à coup de batons...

 

- Se déchausser avant d'entrer dans tous les monuments religieux et dans les maisons, en prenant soin de placer ses chaussures semelles sur la terre.

 

- Ne jamais pénétrer dans une cuisine. De plus, ne jamais proposer à l'hôte de lui donner un coup de main pour la préparation du repas.  Cette tâche revient exclusivement à la femme.

 

- Ne pas manger dans l'assiette ni boire dans le verre d'un autre, considéré comme jutho, c'est-à-dire rituellement pollué. Dans le cas d'une bouteille commune, laisser couler l'eau directement dans la bouche (en évitant d'en mettre partout...) et ne pas boire directement à la bouteille.

 

- Si l'on nous propose de manger le plat national (dal bath) avec la main, toujours utilisez la droite. La gauche étant considérée comme impropre... 

 

- Lorsque l'on s'assoie, éviter d'étendre les jambes et de diriger les pieds vers quelqu'un (il faudra s'entrainer à nous asseoir en tailleur avant de partir...).

 

- Contourner les stûpas dans le sens des aiguilles d'une montre (revoir Tintin au tibet: "A gauche Capitaine, à gauche... !!!!)

 

- Le feu étant sacré, ne jamais y jeter ses détritus.

 

- Il est discourtois de désigner quelqu'un ou même une statue du doigt.

 

- Le « merci » n'existe pas au Népal. Par ailleurs, si on offre un cadeau, il ne sera jamais ouvert devant nous, cela pour éviter une déception si le cadeau ne plaît pas. Lors d'un mariage, tous les présents offerts sont mis en commun, pour éviter d'exposer les disparités du budget de chacun (pas mal comme principe... !).


- Les hommes peuvent se déplacer en short et tee-shirt, mais jamais torse nu. D'un autre côté, les femmes éviteront les tenues provocantes et les shorts.


- Les démonstrations d'affection en public, pour un couple par exemple, ne sont pas de mise au Népal. 

 

- Au Népal, comme en Inde, un hochement de tête de gauche à droite (ou le contraire) signifie « oui, d'accord ».  Oula, je sens qu'il va y avoir de l'incompréhension dans l'air...

 

- Comme un peu partout en Asie, l'habitude est de se lever tôt et de se coucher tôt ; même dans la grouillante Kathmandu les soirées sont très calmes et les grasses matinées inconcevables...

 

- Enfin, une habitude : le crachement bruyant...



Publié à 14:02, le 15/08/2011, dans Sur place,
Mots clefs : coutumesnépalianimationsNourritureLogement
Lien